Il fut un temps où vous étiez un féru de littérature, mais analyser Les Pensées de Pascal au bac vous a traumatisé ? L’une de vos grandes résolutions cette année est de laisser de côté les magazines people et les séries Netflix pour vous remettre à lire mais, même avec toute la bonne volonté du monde, vous n’arrivez pas à dépasser le prologue des Muchachas de Pancol. Pas de panique. Déjà, dites-vous  bien que cela n’a rien d’anormal : vous faites parti des 48 % de Français qui ne trouvent plus de temps, ni d’énergie à consacrer aux chefs d’œuvres littéraires. Dans cet article, je vous donne dix conseils pour retrouver ce plaisir perdu.

 

1. Rappelez-vous les petits bonheurs de la lecture

 

Tout d’abord, accordez-vous un petit moment d’introspection pour essayer de vous rappeler pourquoi vous aimez, ou avez aimé lire. Posez-vous les bonnes questions : qu’est-ce que la lecture vous apporte ? Elle vous plonge dans un monde d’aventure et d’inconnu, vous donne l’impression de voyager sans sortir de votre chambre, vous fait vivre des sensations uniques…

Et d’une manière plus pragmatique, pensez aux bienfaits que la lecture procure. Améliorer son orthographe, sa culture générale ou simplement son vocabulaire.

Bref, que des avantages.

2. Faites la liste de tous les romans que vous avez lus

Un bon moyen de vous re-motiver à lire, est tout simplement de faire la liste des livres que vous avez lus. Bien sûr, elle ne sera jamais exhaustive, mais elle vous rappellera que vous avez quand même pas mal lu pendant tout ce temps ! Ça vous permettra aussi de retrouver certaines sensations. La mémoire des lectures est très forte!

Un conseil : si vous n’arrivez tout simplement pas à vous rappeler ce que vous avez lus, allez simplement sur un liste de littérature, comme Babelio. Ou tapez sur Google : « liste des grands classiques littéraires français ». Ou encore : « liste des livres les plus lus ». Ça vous aidera forcément.

3. Choisir un livre facile à lire et distrayant

Un bon moyen pour se remettre à la lecture sans se sentir nauséeux, est de commencer par le livre le plus facile à lire et le plus distrayant qui soit. Certes, ce ne sera pas forcément un grand classique, mais ça sera toujours plus riche intellectuellement que Closer ou Public.

Je vous conseille pour cela d’aller en librairie acheter le dernier Musso, Levy, Nicholas Sparks, Katherine Pancol…

Et un conseil : déplacez-vous en librairie au lieu d’acheter sur Amazon !

Faites la démarche de sortir de chez vous pour aller acheter un livre, cela vous conditionnera bien plus que de faire un simple clic sur l’ordinateur !

4. Bien choisir son moment et son lieu

Une fois le livre en main, ne vous précipitez pas pour le lire dans les transports en commun, la musique à fond dans les oreilles. La lecture doit être traitée comme un moment de qualité pour être appréciée. Choisissez donc le moment le plus propice à votre emploi du temps : si vous avez une heure de transilien le matin avant d’aller au bureau, cela peut être opportun. Mais seulement si l’idée vous fait vous sentir bien. Parfois, lire avant de commencer la journée n’est pas le meilleur choix : on est distrait par toutes les appréhensions du jour et le stress qui nous attend parfois au bureau. Sans oublier qu’on est pas toujours bien réveillé.

Dans ce cas, favorisez donc le trajet du retour. Mais là encore, attention à la manière dont vous lisez : écoutez de la musique en lisant peut être agréable, mais choisissez plutôt une musique douce ou sans parole : la musique classique est idéale pour ça !

Sinon, le moment parfait pour lire est souvent après une longue journée pour décompresser avec un chocolat chaud les soirées d’hiver, ou sous la couette les dimanches pluvieux. Encore mieux : dans un bon bain chaud. Et si un rayon de soleil se profile : sortez lire dehors ! Dans votre jardin si vous en avez un, ou dans un parc. Ou même sur votre balcon. N’hésitez pas à varier les lieux et les moments ! Aussi, ne négligez pas la pause déjeuner pour la lecture : ça peut être un bon moyen de décompresser et de se vider la tête au milieu d’une longue journée de travail.

5. Réapprendre à lire 

Lire, c’est simple. Et en même temps, il y a mille façons de lire : en diagonale, bloc de mots par bloc de mots, ligne par ligne…

Quand vous lisez, essayez, à chaque nouvelle page, de vous faire un petit ‘’check point’’ pour identifier comment vous avez lu et si vous avez bien lu. Et surtout, posez-vous la question : « est-ce que je suis encore concentré ? ».

Bien sûr, pas la peine de le faire tout au long de votre lecture, les dix première pages devraient suffire.

Cela vous permettra de voir rapidement si et quand vous décrochez, et aussi de vous donner un moment pour comprendre pourquoi cela arrive : est-ce que le roman a perdu votre attention ? Est-ce que vous étiez en plein milieu dans une phrase de dix lignes et que vous avez perdu le fil ? Ou peut-être qu’à tel moment, vous vous êtes mis à faire la liste des courses dans votre tête et que vous n’avez tout simplement plus du tout prêté attention à ce qui était arrivé à votre protagoniste.

Un autre point important : ne vous mettez pas en tête qu’il faut TOUT lire, que vous insulterez l’auteur si vous sautez une ligne, une page ou même un chapitre. Il n’y a pas de règles. Vous avez envie de commencer votre polar par la fin pour voir qui est l’assassin et mieux comprendre les indices laissés au fil de l’histoire ? Allez-y ! Vous êtes tenté de sauter ce passage ennuyeux sur ce personnage pas captivant du tout pour retourner à l’histoire d’amour entre l’agent secret et la star de cinéma ? Débarrassez-vous de ce sentiment de culpabilité et n’hésitez plus !

Et puis, si un livre vous ennuie profondément, vous n’avez aucune obligation d’atteindre la dernière page pour considérer l’avoir lu.

6. Se donner des objectifs

Une fois la première lecture passée, ça y est, vous êtes remis, vous avez dévoré votre livre. Mais comment garder ce goût de la lecture ? C’est là que ça se complique.

Je vous conseille dans un premier temps d’essayer de fixer des objectifs de lecture. Cela peut être un livre par mois pour commencer. Entre tous vos passe-temps, peut-être que cela vous semblera bien suffisant.

A ajuster bien sûr en fonction de votre temps libre… et de votre ambition ! Relisez des best-sellers. Dévorez tous les Stephen King.

Et ne vous limitez pas à la littérature française, voyez grand : anglo-saxonne, philosophie allemande, poésie latino-américaine, grands classiques russes…

Très important : anticipez toujours le prochain livre que vous allez lire pour éviter les périodes de blancs. Celles-ci seraient fatales à votre Bucket list.

7. Les adapter à sa motivation

Fixez-vous un nombre de livres à lire chaque année, en fonction de votre motivation, votre temps libre et votre capacité de concentration.

– Pour les lecteurs paresseux : ne vous fixez pas d’objectifs, si ce n’est un. Lire tous les jours. Que ce soit un chapitre, une page ou une ligne. Peu importe, mais tous les jours.

– Pour les lecteurs cocooning : fixez-vous un objectif simple de livres à lire dans l’année. Un livre par mois semble un bon quota. Dans l’année, cela en fera douze. Cela semble simple, mais il est très facile de décrocher et de perdre de vue son but. !

– Pour les lecteurs sportifs : si vous avez envie de plus de challenge, vous pouvez toujours vous fixer 50 livres par an. Cela vous fera environ 4 livres par mois. Donc 1 par semaine.  Ambitieux, mais pas si fou que ça.

– Pour les littéraires warrior : 100 livres par an ! Un challenge de taille, oui. Cela vous fera à peu près 8 livres par mois, donc 2 voire 3 livres par semaine. Si vous êtes un lecteur chevronné et que vous avez du temps à y consacrer, vous devriez y arriver. L’avantage de cette méthode, c’est que l’on peut varier les lectures et avoir toujours sur sa table de chevet par exemple un roman captivant pour occuper les trajets en train, un livre de coaching, lifestyle, à feuilleter dans le salon familial au coin du feu ou à la pause du midi, et par exemple un recueil de poèmes, ou encore une BD, un classique français et un livre en anglais…. Bref, cela permet de varier constamment les plaisirs.

8. Sortir de sa zone de confort

Osez, partez, découvrez, testez ! N’hésitez plus et foncez vers l’inconnu en vous essayant à des nouveaux genres. Si vous êtes fan d’Amélie Nothomb, lisez Bridget Jones. Si vous êtes accro à l’Héroic Fantasy, essayez les Misérables. Si vous êtes une inconditionnelle de Stephenie Meyer, osez l’univers de Stephen King !

Vous découvrirez sans doute de nouvelles passions insoupçonnées !

9. Remplir sa bibliothèque

Certes, vous allez me dire : « c’est bien sympa de tout essayer, mais au prix du livre aujourd’hui, je préfère être sûr(e) de mon choix ! ». Eh bien non, lire ne doit pas forcément constituer un budget à part entière.

Il existe plusieurs alternatives à Amazon, telles que.  :

– Achetez des livres d’occasion sur Momox : à 1€50 le classique, ou sur Price Minister.

– Échangez des livres avec vos proches.

– Si lire sur l’écran ne vous dérange pas trop, téléchargez gratuitement des classiques sur internet ou investissez dans une liseuse.

– Allez à la bibliothèque

10. Partager ses lectures

La lecture n’est pas destinée à être une activité solitaire. Souvent, la motivation pour lire se trouve dans le partage avec les autres. Je vous conseille de parler de votre lecture du moment autour de vous, de partager les avis, d’argumenter. Pensez aussi aux forums de lecture tel que Babelio !