On l’a tous vécu. Ce moment au cours d’un dîner de famille ou bien entouré d’amis ou d’inconnus : ils essaient de vous embarquer dans un débat sur la politique étrangère, le dernier tournoi international de rugby, le chanteur pop en vogue dont le nom ne vous évoque qu’un dessert autrichien, ou ils vous racontent leur dernier voyage à Bratislava. Vous faîtes une mine concernée. Mais derrière vos sourires polis, vous vous demandez si Bratislava* se trouve en Russie ou en Tchétchénie.

Vous trouverez dans cet article 10 bonnes habitudes à mettre en place pour vous sortir de ces situations gênantes et améliorer votre culture générale.

*Bratislava est la capitale de la Slovaquie

 

1. Améliorer votre communication avec le monde

Il y a tellement de choses à apprendre du monde qui nous entoure. A l’ère des réseaux sociaux et d’Internet, savoir ce qu’il se passe autour de nous n’a jamais été aussi facile.

– Abonnez-vous à un média.

En ligne ou papier, au choix. Cela dépendra surtout de votre budget. L’abonnement au Monde peut vite atteindre les 20€ par mois, 10€ pour Courrier International … Mais il y en a aussi des plus économique comme le journal Le 1, qui se concentre chaque semaine sur un point de l’actualité détaillé et analysé par des experts.

J’ai récemment découvert une super application pour rester connecté à l’actu sans faire un trou dans son portefeuille : Brief Me. A 3€ par mois l’abonnement, vous avez droit à un résumé quotidien de l’actu qui arrive directement dans votre boîte mail.

– Facebook :

Faites du tri par le vide. Désabonnez-vous de toutes les personnes dont le fil d’actu ne vous intéresse pas. Désabonnez-vous des pubs indésirables ou autres. Et abonnez-vous à des journaux en ligne, des sites d’informations généralistes ou spécialisés… Libération, le Figaro, Marianne. Et pourquoi pas la BBC, CNN pour recevoir aussi l’information en anglais.

– Twitter :

Faites de même, sauf que cette fois, désabonnez-vous carrément des personnes dont l’actu vous laissent indifférent et boostez votre connexion au monde. Pensez aussi à vous abonnez au compte de chercheurs, d’experts, de politiques ou de journalistes que vous pourriez aimer.

2. Notez, notez, notez

Achetez :

  • un joli cahier jaune (couleur du savoir  ! ), grand de préférence

  • un 4 couleurs

  • des post-it

Vous avez maintenant tous les outils essentiels pour développer votre culture générale.

Alors c’est parti !

Dans votre joli cahier tout neuf, créez un index sur le sommaire avec différents icônes illustrant différentes catégories thématiques : arts (musique, cinéma, théâtre…), littérature et société, sciences et biologie, technologie, politique et droit, histoire, géographie… Ajoutez aussi des widgets “idée du jour”, « ce que j’ai appris”, “à explorer” etc. (avec un code couleur bien sûr).

Ce cahier vous servira de support pour prendre en note tout ce que vous apprendrez chaque jour, quoique ce soit. Être cultivé passe avant tout par une bonne mémoire. Exercez-la en relisant votre journal une fois par jour.

3. Mettez à profit le temps passé sur votre téléphone

Dans les transports en commun. Pendant un trajet en voiture. Ou encore pendant un cours magistral ennuyeux. C’est ce que j’appelle des “temps morts”. L’esprit ne s’occupe pas, il est comme en veille : ni endormi, ni actif.

Vous serez étonné de savoir que l’on passe en moyenne 3 ans de notre vie aux toilettes !

Et si c’étaient trois années passées à apprendre des choses ? A se cultiver ? Le temps d’une licence quoi…

Pour ce faire, téléchargez :

  • Des jeux : échangez Candy Crush contre Géo Master (pour apprendre le nom de toutes les capitales ; Ankiapp pour créer des fiches mémo virtuelles ; Duel Quiz pour vérifier vos connaissancesen boostant vos amis ; Trivial Crack, un genre de Trivial poursuit en ligne…)

  • Des applications pour apprendre les langues : Duolinguo, Babel…

  • Des journaux / chaînes de TV en ligne : Le Monde (avec ses alertes actu), France Télévisions, BFM…

Le petit + :  collez sur le mur de vos toilettes une carte du monde avec le nom de toutes les capitales !

4. Utilisez les séries comme booster de culture

Je ne vais pas vous dire de totalement arrêter cette merveilleuse activité qu’est le streaming, mais utilisez-la avec le meilleur profit possible. Par exemple, pour améliorer votre connaissance en langues, regardez Un, Dos, Tres en VO sous-titré pour l’espagnol. Quant à l’anglais, vous avez l’embarras du choix.

Voilà un site où vous trouverez toutes les ressources nécessaires pour apprendre des langues grâce aux moyens du bord : Mosalingua.

Si votre motivation est un peu plus grande, essayez les séries ou les films historiques, comme Vikings, Peaky Blinders, The last Kingdom, Versailles, The Crown, Poldark, Downtown Abbey, Underground…

Bien sûr, l’idéal de notez tous les points inconnus de l’Histoire pour se renseigner après son épisode !

5. Posez-vous une question avant de dormir

Au moment de fermer les yeux, cherchez une question à laquelle vous avez toujours voulu répondre. Vous trouverez la solution le lendemain matin grâce à une rapide recherche internet.

Vous verrez, vous réaliserez vite que l’univers est rempli de mystères et de questions !

6. Créez une “hygiène” de l’actu

C’est sûrement l’habitude la plus longue à mettre en place. C’est normal, elle a pour but de changer complètement votre routine en l’enrichissant d’informations.

En fonction de vos envies et de votre motivation, créez un emploi du temps, par exemple :

  • Au réveil, allumez la radio, suivez l’actu sur Twitter, allumez la télé ou ouvrez votre application Le Monde.

  • Sous la douche, repensez à ce que vous venez d’écouter et faites-vous un résumé en 5 points. Ensuite, dès que vous avez une petite seconde, notez sur votre cahier ou sur votre téléphone les choses à explorer, tout ce que vous ne connaissez pas, les affaires que vous n’avez pas suivies… L’actu, c’est comme un millier d’histoires de milliers de personnes qui changent chaque jour. Il faut d’abord faire une sélection de celles que l’on veut connaître et approfondir, et suivre cette histoire chaque jour. Sinon c’est un peu comme Game of Thrones, si on en loupe un bout, on est très vite complètement perdus.

  • Dans les transports, jouez à vos nouvelles applications : quizz de culture générale, apprentissage des langues…

  • Chaque semaine (le dimanche est souvent le moment propice), essayez de vous donner une petite heure pour analyser un journal. Papier ou numérique peu importe. Mais essayez de tout lire, et de faire les recherches nécessaires pour réussir à tout comprendre. Vous verrez, cela provoquera le déclic nécessaire et vous deviendrez rapidement un accro de l’actu !

Bon à savoir : si vous avez complètement perdu le fil de l’actualité, remontez le temps grâce au site Rattrapages de l’actu. Un résumé hebdomadaire vous y attend.

7. Transformez la télé en outil d’apprentissage

On le sait tous, “Un dîner presque parfait” et “Les Reines du shopping” ne sont pas représentatifs de la richesse audiovisuelle française. La télévision peut être un très bon vecteur de culture, surtout si vous avez l’habitude d’y passer plusieurs heures par jour. Vous pourrez largement mettre ce temps à profit. Voici quelques idées d’émissions intéressantes :

Pour les sciences :

  • Xenius : un magazine de vulgarisation scientifique

  • On n’est pas que des cobayes, sur France 5

  • La Tête au carré sur France Inter

  • Science publique sur France culture

Pour l’actu :

  • C dans l’air, sur France 5

Pour la politique :

  • C politique sur France 5

  • Entre les lignes sur LCP

Pour l’économie :

  • Tout info, tout éco sur France Info

  • Le club de l’économie sur LCI

Pour l’histoire-géo :

  • Le dessous des cartes sur Arte

  • Les lundis de l’Histoire sur France Culture

  • Au coeur de l’Histoire sur Europe 1

Et ne négligez pas Youtube :

  • Pour la culture G, je vous conseille de suivre Vsauce (réservé aux bilingues)

  • Pour les sciences politiques, suivez Usul

  • Pour l’Histoire : Nota Bene

Et n’oubliez pas : le meilleur moyen pour apprendrec’est par le plaisir. Dès l’instant ou apprendre deviendra une contrainte, la motivation ne sera plus au rendez-vous.

Un conseil donc : posez-vous toujours la question “Qu’est-ce que j’aime ?”, et à partir de là, informez-vous, développez ces centres d’intérêts. Au fil de l’eau, vous en découvrirez de plus en plus, ce qui élargira votre domaine de prédilection.

Mais commencez par des choses qui vous plaisent et qui vous font plaisir. Ne vous forcez pas à décrypter tous les articles du Monde si vous n’en avez pas envie. Jouez, faites des quizz, détendez-vous. C’est la seule manière d’arriver à atteindre une constance et de développer ce que j’appelle une “hygiène de la culture”.

8. Posez des questions aux autres…

On loupe très souvent de nombreuses occasions d’apprendre un tas de choses grâce aux personnes qui nous entourent.

Combien de fois avez-vous été face à une personne visiblement plus calée sur un sujet qui la passionne et dont elle vous parle sans arrêt. Chaque fois vous écoutez, mais vous n’osez pas avouer que, dans ce domaine, vous êtes novice.

Eh bien n’hésitez plus. Posez des questions. Nourrissez-vous intellectuellement. Quand on vous demande “tu connais ça ?”, ou encore de manière plus moralisatrice “tu connais forcément ça » ou « tu as sûrement entendu parlé de ça », « je ne t’apprends rien…”, répondez tout fier et digne  : “non, en fait je ne connais pas mais j’aimerais bien que tu m’apprennes”.

Vous verrez, c’est une habitude à prendre qui vous fera sûrement beaucoup de bien.

Dans la même optique, essayez de développer vos sujets de conversation. Partagez ce que vous avez appris avec d’autres personnes, amis, famille… Vous sentirez sûrement une grande satisfaction !

9. … et à vous-même

Lorsque vous lisez le journal, regardez un documentaire ou une émission, pensez toujours à remettre en question ce que vous lisez.

Essayez par exemple de mettre en pratique ce petit exercice : trouver tous les arguments pour défendre quelque chose qui va contre vos principes.

10. La culture c’est comme la confiture

Et pour finir, n’oubliez pas ce magnifique adage « La culture c’est comme la confiture : moins on en a, plus on l’étale« . Donc, la prochaine fois que vous sentirez à nouveau ce malaise de manque de culture, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul ! Tout le monde a des lacunes dans un tas de domaines, mais certains arrivent à en parler quand même. Après avoir mis en place ces nouvelles habitudes, habituez-vous à parler de sujets dont vous pensez ne rien connaître. Vous verrez que votre savoir est finalement bien plus large que vous ne le pensiez !